LES DIMENSIONS DE LA FORMATION

Dans l’Évangile, nous voyons Jésus choisir ses apôtres : « Il appela à lui ceux qu’il voulait. Ils vinrent à lui, et il en institua douze pour être avec Lui et les envoyer prêcher » (Mc 3, 13). Jésus demande, à ceux qu’il appelle, de tout quitter pour le suivre.

UNE FORMATION COMPLÈTE ET DE QUALITÉ

Le Séminaire International d’Ars suit bien évidemment la Ratio Studiorum, le document romain qui donne le cadre de la formation des futurs prêtres. Nous cherchons à développer les quatre dimensions de la formation (ci-dessous) de façon à ce que chaque séminariste se prépare au mieux à sa future vie sacerdotale. La formation est marquée également par la spécificité qu’apporte la Société Jean-Marie Vianney. Nous cherchons à former des futurs prêtres qui, à l’image du Curé d’Ars, brûlent d’un zèle missionnaire pour le salut du monde. Pour cela, nous croyons à la force de la vie fraternelle qui fait partie intégrante de la formation proposée et à la place centrale de la prière. Ainsi la formation des premières années nous invitent à être des piliers de prière afin que notre relation au Christ soit au centre de nos activités. Enfin, progressivement au cours de la formation nous nous familiarisons avec la vie pastorale, objectif de la pépinière qu’est le séminaire.

Former des prêtres

diocésains selon les

orientations et les

directives de l’Église

LES DIMENSIONS

Le Séminaire International d’Ars suit bien évidemment la Ratio Studiorum, le document romain qui donne le cadre de la formation des futurs prêtres. Nous cherchons à développer les quatre dimensions de la formation (ci-dessous) de façon à ce que chaque séminariste se prépare au mieux à sa future vie sacerdotale. La formation est marquée également par la spécificité qu’apporte la Société Jean-Marie Vianney. Nous cherchons à former des futurs prêtres qui, à l’image du Curé d’Ars, brûlent d’un zèle missionnaire pour le salut du monde. Pour cela, nous croyons à la force de la vie fraternelle qui fait partie intégrante de la formation proposée et à la place centrale de la prière. Ainsi la formation des premières années nous invitent à être des piliers de prière afin que notre relation au Christ soit au centre de nos activités. Enfin, progressivement au cours de la formation nous nous familiarisons avec la vie pastorale, objectif de la pépinière qu’est le séminaire.

La formation spirituelle

Les disciples demandaient à Jésus : « Seigneur, apprends-nous à prier ». Les premières années au Séminaire International d’Ars, et en particulier l’année de propédeutique, proposent au futur prêtre en formation, une véritable initiation à la prière personnelle et liturgique, fondement de toute vie consacrée au Seigneur. Elle ira en s’approfondissant au fil des années, pour conduire à une authentique intériorité. Ainsi chacun peut comprendre l’appel du Seigneur et y répondre en s’offrant à son amour.

La formation intellectuelle

La mission du prêtre est d’annoncer la Bonne Nouvelle. Cela suppose de la connaître de l’intérieur, en approfondissant la foi de l’Église. En lien avec la vie spirituelle, le travail intellectuel est donc une dimension importante de la formation du futur prêtre. Les séminaristes du Séminaire International d’Ars sont aidés, stimulés et accompagnés pour que chacun puisse donner le meilleur de lui-même, en tenant compte de ses capacités. Ils sont alors capables d’annoncer à tous les hommes la vérité qui libère. La philosophie, l’étude de la Bible, la théologie et bien d’autres matières (spiritualité, morale, liturgie, histoire, pastorale, autres religions…) sont enseignées pour permettre de développer une foi personnelle et structurée, dans la ligne des enseignements du Concile Vatican II.

La formation humaine

Pour sauver le monde, Dieu s’est fait homme en Jésus-Christ. C’est avec toutes les dimensions de son humanité que le prêtre est appelé à accomplir son ministère. Il est donc important qu’il développe une personnalité équilibrée, solide et ouverte aux autres. Il pourra alors s’engager dans un célibat consacré pour la mission. La vie communautaire est une dimension essentielle de la formation du futur prêtre. Le séminaire est d’abord une grande famille et, dans l’esprit de la SJMV, les séminaristes se répartissent en petites fraternités de 6 à 8 membres, avec un prêtre, pour prier, partager, accomplir différents services communautaires et surtout vivre en frères. La détente et le sport ont aussi toute leur place Séminaire International d’Ars !

La formation pastorale

L’objectif du Séminaire International d’Ars est de former des pasteurs qui, à la suite du Christ, veulent servir et donner toute leur vie pour la mission. Cela suppose un ardent désir d’annoncer l’Evangile et un authentique amour de Dieu et des hommes, pour pouvoir répondre à leurs besoins aujourd’hui. Le Curé d’Ars aimait dire : « Le sacerdoce, c’est l’amour du coeur de Jésus ! ». La formation pastorale se fait progressivement, et de bien des manières : présence en paroisse, catéchèse, activités apostoliques pendant les vacances, ouverture à différentes réalités de la vie de l’Église…

LA FORMATION INTELLECTUELLE

La mission du prêtre est d’annoncer la Bonne Nouvelle. Cela suppose de la connaître de l’intérieur, en approfondissant la foi de l’Église. En lien avec la vie spirituelle, le travail intellectuel est donc une dimension importante de la formation du futur prêtre. Les séminaristes du Séminaire International d’Ars sont aidés, stimulés et accompagnés pour que chacun puisse donner le meilleur de lui-même, en tenant compte de ses capacités. Ils sont alors capables d’annoncer à tous les hommes la vérité qui libère. La philosophie, l’étude de la Bible, la théologie et bien d’autres matières (spiritualité, morale, liturgie, histoire, pastorale, autres religions…) sont enseignées pour permettre de développer une foi personnelle et structurée, dans la ligne des enseignements du Concile Vatican II.

LA FORMATION HUMAINE

Pour sauver le monde, Dieu s’est fait homme en Jésus-Christ. C’est avec toutes les dimensions de son humanité que le prêtre est appelé à accomplir son ministère. Il est donc important qu’il développe une personnalité équilibrée, solide et ouverte aux autres. Il pourra alors s’engager dans un célibat consacré pour la mission. La vie communautaire est une dimension essentielle de la formation du futur prêtre. Le séminaire est d’abord une grande famille et, dans l’esprit de la SJMV, les séminaristes se répartissent en petites fraternités de 6 à 8 membres, avec un prêtre, pour prier, partager, accomplir différents services communautaires et surtout vivre en frères. La détente et le sport ont aussi toute leur place Séminaire International d’Ars !

LA FORMATION SPIRITUELLE

Les disciples demandaient à Jésus : « Seigneur, apprends-nous à prier ». Les premières années au Séminaire International d’Ars, et en particulier l’année de propédeutique, proposent au futur prêtre en formation, une véritable initiation à la prière personnelle et liturgique, fondement de toute vie consacrée au Seigneur. Elle ira en s’approfondissant au fil des années, pour conduire à une authentique intériorité. Ainsi chacun peut comprendre l’appel du Seigneur et y répondre en s’offrant à son amour.

LA FORMATION PASTORALE

L’objectif du Séminaire International d’Ars est de former des pasteurs qui, à la suite du Christ, veulent servir et donner toute leur vie pour la mission. Cela suppose un ardent désir d’annoncer l’Evangile et un authentique amour de Dieu et des hommes, pour pouvoir répondre à leurs besoins aujourd’hui. Le Curé d’Ars aimait dire : « Le sacerdoce, c’est l’amour du coeur de Jésus ! ». La formation pastorale se fait progressivement, et de bien des manières : présence en paroisse, catéchèse, activités apostoliques pendant les vacances, ouverture à différentes réalités de la vie de l’Église…

« La vie communautaire n’est pas avant tout une stratégie pour répondre à ces nécessités. Elle n’est pas non plus, en soi, uniquement une forme d’aide face à la solitude et à la faiblesse de l’homme (…) La vie communautaire, en effet, est une expression du don du Christ qui est l’Église, et est préfigurée dans la communauté apostolique, qui a donné naissance aux prêtres. En effet, aucun prêtre n’administre quelque chose qui lui est propre, mais participe avec ses autres frères à un don sacramentel qui vient directement de Jésus. » 

Benoît XVI  

Ouvrir le Chat
1
Close chat
Nous nous réjouissons de votre visite ! Cliquez sur "start" pour commencer la conversation avec nous :)

C'est parti !